Contenu

Jardin Botanique

Presse Annuaire Recherche avancée
Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier
26 mai

Vous êtes ici : Accueil Jardin Botanique > Collections végétales > Les serres > plantes carnivores

La serre des plantes carnivores


Dans la serre des plantes carnivores, vous trouverez un certain nombre d'espèces dont certaines ont été fournies par M. Labat  (Nature et Paysages, Peyrusse-Massas, 32).

Sur ce lien accédez aux floraisons en cours

La liste des plantes exposées est la suivante:

Bromeliaceae Brocchinia reducta Bak.  
Bromeliaceae Brocchinia tatei L.B. Sm.  
Cephalotaceae Cephalotus follicularis Labill.  

Cephalotus possède 2 types de feuilles: l'un chlorophyllien assurant la photosynthèse, l'autre type étant constitué d'un pétiole transformé en opercule sur lequel on peut voir des "fenêtres", le limbe étant lui-même transformé en urne. Celles-ci peuvent mesurer jusqu'à 8 cm de haut. A l'entrée on trouve un péristome formé de dents tournées vers l'intérieur de l'urne. Il y a également des glandes à nectar

  
Droseraceae Dionaea muscipula Solland. ex Ellis  

Les Dionées ou "Venus attrappe-mouches" possèdent un pétiole aplati assurant l'assimilation chlorophyllienne. Au niveau des pièges, il y a 3 poils en triangle dans la zone charnière ; le piège se referme lorsqu'un insecte touche 2 fois un poil ou 2  poils en même temps. Ce sont des cellules turgescentes qui se vident et envoient un signal électrique. Il faut 2 à 3 semaines à la plante pour digérer un insecte. Elle sécrète des enzymes qui digèrent les protéines et lipides ne laissant que la carapace chitineuse, qui sera nettoyée par la pluie. Les pièges sont de plus petite taille en hiver lorsqu'il y a moins d'insectes.

Droseraceae Drosera adelae F. Muell.  
Droseraceae Drosera aliciae Hamet  
Droseraceae Drosera anglica Huds.  
Droseraceae Drosera binata Labill. var. binata
Droseraceae Drosera binata Labill. var. multifida
Droseraceae Drosera binata Labill. var. dichotoma
Droseraceae Drosera burmannii Vahl  
Droseraceae Drosera capensis L.  
Droseraceae Drosera capensis L. cv 'Rubra'
Droseraceae Drosera capensis L. cv 'Giant'
Droseraceae Drosera cuneifolia   
Droseraceae Drosera echinoblastus N. Marchant & Lowrie  
Droseraceae Drosera ericksoniae N.Marchant & Lowrie  
Droseraceae Drosera filiformis Raf. var. tracyi
Droseraceae Drosera filiformis   
Droseraceae Drosera hamiltonii C.R.P. Andrews  
Droseraceae Drosera intermedia Hayne   
Droseraceae Drosera linearis Goldie  
Droseraceae Drosera macrantha   
Droseraceae Drosera madagascariensis DC.  
Droseraceae Drosera menziesii   
Droseraceae Drosera nidiformis   
Droseraceae Drosera occidentalis   
Droseraceae Drosera paleacea DC. subsp. roseana
Droseraceae Drosera platystigma Lehm.  
Droseraceae Drosera pygmaea DC.  
Droseraceae Drosera regia Stephens  
Droseraceae Drosera rotundifolia L.   
Droseraceae Drosera rotundifolia  var. corsica
Droseraceae Drosera scorpioides Planch  
Droseraceae Drosera slackii Cheek cv 'feuilles larges'
Droseraceae Drosera spatulata Labill. subsp. lovellae
Droseraceae Drosera tubaestylus   
Droseraceae Drosera x hybrida   
Droseraceae Drosera x obovata  (hybride naturel D. rotundifolia x  D. anglica)

Les Drosera ou "rosée du soleil" possèdent des poils glanduleux rouges qui se replient au contact d'un insecte. Ce sont ces mêmes poils qui sécrètent les enzymes digestives.

Drosophyllaceae Drosophyllum lusitanicum (L.) Link  

Lentibulariaceae Genlisea aurea   
Lentibulariaceae Genlisea lobata x G. violacea  hybride horticole 
Lentibulariaceae Genlisea violacea  
Lentibulariaceae Pinguicula gigantea   
Lentibulariaceae Pinguicula lutea Walt.  
Lentibulariaceae Pinguicula moranensis H. B. K.  
Lentibulariaceae Pinguicula primuliflora Wood. & Godfrey  

Les Pinguicula ou "grassette" sont couvertes de poils glanduleux (25000 poils par cm2). Les cellules assimilatrices sécrètent du suc. 

Lentibulariaceae Utricularia alpina Jacq.  
Lentibulariaceae Utricularia australis L.   
Lentibulariaceae Utricularia biloba R. Br.  
Lentibulariaceae Utricularia bisquamata Schrank  
Lentibulariaceae Utricularia calycifida Benj.  
Lentibulariaceae Utricularia graminifolia    
Lentibulariaceae Utricularia livida E. Mey.  
Lentibulariaceae Utricularia longifolia Gardn.  
Lentibulariaceae Utricularia nephrophylla    
Lentibulariaceae Utricularia praelonga   
Lentibulariaceae Utricularia prehensilis E. Mey.  
Lentibulariaceae Utricularia pubescens    
Lentibulariaceae Utricularia reniformis St.-Hil.  
Lentibulariaceae Utricularia sandersonii   
Lentibulariaceae Utricularia subulata L.  
Lentibulariaceae Utricularia tricolor St.-Hil.  

Les Utriculaires peuvent être terrestres ou aquatiques. Les Utriculaires terrestres possèdent 2 types de feuilles : un type souterrain transformé en piège (utricule), un type aérien lancéolé. Dans les 2 cas, aquatique et terrestre, le piège est une poche creuse à l'extrêmité d'une tige. L'entrée est fermée par une valve qui porte 4 poils. Si les poils sont touchés, la valve s'ouvre et laisse pénétrer l'eau, entrainant l'animal à l'intérieur du piège. L'animal est rejeté après la digestion.
 
Martyniaceae  Ibicella lutea (Lindl.) Van Eselt.  

 
Nepenthaceae Nepenthes  cv 'Ile de France'   = [N.mirabilis x N.thorelii] x N.northiana
Nepenthaceae Nepenthes alata Blanco  
Nepenthaceae Nepenthes albomarginata Lobb ex Lindl.  
Nepenthaceae Nepenthes ampullaria   
Nepenthaceae Nepenthes bellii Kondo  
Nepenthaceae Nepenthes bicalcarata   
Nepenthaceae Nepenthes campanulata Kurata  
Nepenthaceae Nepenthes ephippiata Danser  
Nepenthaceae Nepenthes hirsuta Hook. f.  
Nepenthaceae Nepenthes hybride    
Nepenthaceae Nepenthes lowii Hook.f.  
Nepenthaceae Nepenthes macfarlanei Hemsl.  
Nepenthaceae Nepenthes maxima Reinw. ex Nees  
Nepenthaceae Nepenthes merrilliana   
Nepenthaceae Nepenthes mirabilis   
Nepenthaceae Nepenthes mirabilis (Lour.) Druce var. anamensis
Nepenthaceae Nepenthes rafflesiana Jack  
Nepenthaceae Nepenthes rajah Hook. f.  
Nepenthaceae Nepenthes talangensis Nerz & Wistuba  
Nepenthaceae Nepenthes tobaica Danser  
Nepenthaceae Nepenthes truncata Macf.  
Nepenthaceae Nepenthes x outramiana    
Nepenthaceae Nepenthes x ventrata Hort. ex Fleming (hybride naturel N. ventricosa Blanco x N. alata Blanco)

Nepenthes : plante carnivore lianescente, parfois épiphyte. Les plantes grimpent à l'aide de vrilles qui sont la prolongation de la nervure centrale. L'extrêmité de la vrille se transforme en une urne renflée et creuse. Des glandes nectarifères sont disposées sur le pourtour de l'urne et sur l'opercule. Les sécrétions sucrées et les couleurs vives attirent les insectes qui sont ensuite incapable de remonter à cause de la surface glissante. Ils se noient alors dans l'eau accumulée au fond du piège et sont digérés. Certains pièges peuvent contenir 2 litres d'eau (pour certaines Nepenthes de Bornéo) et sont de fait capables de digérer des petits rongeurs.

Roridulaceae Roridula gorgonias Planch.  

Sarraceniaceae Heliamphora heterodoxa Steyerm.  
Sarraceniaceae Heliamphora nutans Benth.  
Sarraceniaceae Heliamphora tatei Gleason  

Heliamphora : urnes remplies d'eau, munies d'un trou de vidange pour vider l'urne lorsqu'elle est trop pleine

Sarraceniaceae Darlingtonia californica Torr.

Les Darlingtonia ou "plante cobra" possèdent les mêmes types de piège que les autres Sarraceniaceae mais les urnes étroites et allongées sont plus fines et transparentes. Elles sont parsemées de zones claires comme des fenêtres, placées à l'opposé de l'ouverture des pièges,  qui attirent les insectes

Sarraceniaceae Sarracenia flava L. var. rubricorpora
Sarraceniaceae Sarracenia flava L. var. rugelli
Sarraceniaceae Sarracenia flava L.  
Sarraceniaceae Sarracenia leucophylla Raf.  
Sarraceniaceae Sarracenia minor Walt.  
Sarraceniaceae Sarracenia oreophila (Kearn.) Wherry  
Sarraceniaceae Sarracenia psittacina Michx.  
Sarraceniaceae Sarracenia purpurea L. subsp. purpurea
Sarraceniaceae Sarracenia rubra Walt.  
Sarraceniaceae Sarracenia x ahlesii     
Sarraceniaceae Sarracenia x areolata Macf. (hybride naturel S. leucophylla x S. alata)
Sarraceniaceae Sarracenia x exornata Hort. S.G. (hybride S. purpurea x S. alata)
Sarraceniaceae Sarracenia x gilpini Bell & Case (hybride S. rubra x S. psittacina)
Sarraceniceae Sarracenia x harperi Bell (hybride S. flava x S. minor)
Sarraceniceae Sarracenia x judy  (hybride  S. minor x S. excellens)

Les Sarracenia sont munies d'urnes étroites et allongées. Les insectes, attirés par les glandes nectarifères et les couleurs vives de l'entrée du piège, glissent sur les parois gluantes. Les parois des urnes sont couvertes de poils implantés vers le bas ce qui empêche les insectes de remonter. Ils sont alors digérés par des sécrétions acides et des enzymes (plus des substances narcotiques).

Stylidiaceae Stylidium debile   

Date de mise à jour 7 avril 2009


Contacts


Nathalie Séjalon-Delmas
Directrice
2, rue Lamarck
31400 Toulouse 
Tel: 05.82.52.59.70
Mel:nathalie.sejalon-delmas@univ-tlse3.fr
Mel secrétariat: sceccp.contact@univ-tlse3.fr
Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11